page loader

Jeunes enfants et femmes enceintes : évitez les festivals

26/07/2017

L’été, c’est la saison des festivals. A côté du rock et de la techno, de plus en plus de festivals s’adressent aux familles et aux enfants. Or, selon un audiologue de l’université de Gand, les dommages auditifs subis par les jeunes enfants, mais aussi les bébés pendant la grossesse exposés exagérément au bruit sont largement sous-estimés.

Pas avant 15 ans

C'est devenu un classique sur les plaines de festival : de jeunes enfants, munis de casques colorés, qui accompagnent leurs parents. Pourtant, ce n'est pas sans risque. Selon Bart Vinck, audiologue, il serait préférable que les enfants n'aillent pas en festival avant l'âge de 15 ans. En effet, bien souvent, les casques ou les bouchons d'oreilles ne protègent pas assez.

Décibels dans le ventre

Bart Vinck s'inquiète également des femmes enceintes qui se rendent dans les festivals musicaux. "La paroi du ventre arrête à peine les sons, alors que les oreilles du bébé sont déjà développées après 3 à 4 mois de grossesse. Lorsque la musique atteint 102 décibels, ce qui n'est pas exceptionnel en festival, le bébé dans le ventre de la mère doit encore absorber 97 décibels !" De plus, un bruit pareil entraîne aussi l'augmentation de la tension artérielle, du pouls et du niveau d'adrénaline de la future maman, ce qui également mauvais pour l'enfant.

Vous souhaitez obtenir plus d'informations ?

Contactez-nous

Nous contacter

Contact

info@kidoscope.be

Suivez-nous
Adresse

Union Nationale
des Mutualités Libres
Rue Saint-Hubert, 19
1150 Bruxelles
www.mloz.be

Presse

Karima Amrous
Manager Communication Externe

karima.amrous@mloz.be
02 778 94 33

Le KidOscope est une initiative des Mutualités Libres

client logo
client logo
client logo
client logo
client logo