Drains transtympaniques : comment, quoi, pourquoi,...

29/08/2018
Placer des drains transtympaniques dans les oreilles est l'une des interventions régulièrement pratiquées chez les jeunes enfants. Il s’agit même d’une opération de routine pour l'oto-rhino-laryngologue, qui peut parfaitement être réalisée en hospitalisation de jour. Plus d’explications avec le docteur Karen Pilaete, ORL à l’AZ Sint-Maria de Halle.

Le docteur Karen Pilaete, ORL à l’AZ Sint-Maria de Halle:Dokter Pilaete_NKO-arts "Ces drains sont principalement placés chez les enfants qui souffrent d'otites à répétition." 


Neus keel oor trommelvliesbuisjes

Les drains transtympaniques, qu’est-ce que c’est ?

Docteur Karen Pilaete (K.P.) : "Les drains transtympaniques sont de petits tubes en plastique de quelques millimètres qui sont placés dans le tympan. Ils y restent environ 1 an, mais la durée peut varier de quelques mois à plusieurs années. Après ce délai, le drain est spontanément rejeté par le tympan et l’ouverture dans le tympan se referme généralement d’elle-même."


Pourquoi ces drains sont-ils placés ?

K.P. : "Ces drains sont principalement placés chez les enfants qui souffrent d’otites à répétition, c’est-à-dire 3 fois tous les six mois ou au moins 4 fois par an. Mais aussi lorsque l’enfant entend moins bien en raison d’une otite séro-muqueuse. Celle-ci est due au mauvais fonctionnement de la trompe d'Eustache. L'oreille moyenne se remplit alors de liquide au lieu d'air. Il n'est pas rare que les patients avec un drain transtympanique développent une ‘otorrhée’ : le tube permet alors au pus et aux fluides de s'écouler hors de l'oreille. Une otorrhée se soigne généralement à l’aide de gouttes antibiotiques. Chez la plupart des enfants, il ne faut placer un drain transtympanique qu’une seule fois. Il arrive toutefois que la procédure soit répétée, car la trompe d’Eustache n'est toujours pas opérationnelle. En général, son fonctionnement s'améliore après l’âge de 7 ans, et les petits tubes ne sont alors plus nécessaires."


Comment se déroule l’intervention ?

K.P. : "Une petite incision est réalisée dans le tympan sous microscope. Si nécessaire, le liquide est aspiré de l'oreille moyenne et le tube est placé dans l’ouverture pratiquée dans le tympan. L’intervention est réalisée sous une brève anesthésie générale (une quinzaine de minutes) en hôpital de jour. Un des parents peut rester auprès de l’enfant jusqu’à ce qu’il s’endorme. Les parents rejoignent ensuite l’enfant en salle de réveil. Le jeune patient peut généralement déjà rentrer à la maison vers midi."


Qu’est-ce qui est important pour les soins postopératoires ?

K.P. : "Il est déconseillé d'aller nager les 10 premiers jours après la pose du drain, car les tubes ont besoin de temps pour se fixer correctement. De plus, de l’eau sous haute pression ne doit pas pénétrer dans les oreilles tant qu'il y a un tube à l'intérieur. La natation sans protection est par exemple autorisée, mais la plongée est déconseillée. Il est préférable de prendre des mesures de protection préventives en utilisant des bouchons d'oreilles faits sur mesure. Si l'enfant souffre d'une otorrhée, il est également conseillé de prendre rendez-vous avec l’ORL pour aspirer le liquide."

À lire également: 

Thématiques: 

Titre: 

Drains transtympaniques : comment, quoi, pourquoi,...